Esprit Catch & Release, Respect du poisson, de l'Environnement, Partagez avec nous l'envie de faire évoluer votre passion !
 
S'enregistrerAccueilGroupesFAQConnexion
Rejoignez-nous sur Facebook !


Derniers sujets
» Tp et hameçon qui rouille.
par Maquistador Hier à 18:34

» FEVRIER 2018
par Ulfo25 Hier à 13:31

» New boat
par GILLOU16 Dim 18 Fév 2018 - 13:20

» ELECTION PECHEURS DU MOIS, les résultats annoncés ici !
par Bosco Mer 14 Fév 2018 - 1:10

» canne penn
par ptiblues Dim 11 Fév 2018 - 17:36

Petites annonces

Mots-clés
loir truite daiwa Float Titane tete prorex hollande chargeur eure souple illex Casting westin tube Raptor Site canne ashura Boite suede waders plomber moulinet Leurre barque
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 44 le Jeu 15 Fév 2018 - 22:04

Partagez | 
 

 [TUTORIEL] LES BONS GESTES A CONNAITRE !

Aller en bas 
AuteurMessage
JEAN MI
Legendary Pike
avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 66

MessageSujet: [TUTORIEL] LES BONS GESTES A CONNAITRE !    Ven 15 Oct 2010 - 18:24

Bonjour à tous amis pêcheurs


Cette petite rubrique à été rédigé par notre ami  Black Jack, dans le but simple et rapide d’apprendre la mise en œuvre du No-kill.





La TEAM  du forum lui formule toute sa reconnaissance pour son dévouement , à faire vivre celui ci .




Qu’es ce que le No-kill ?

Cette pratique apparue dans un premier temps aux USA, le No-kill , ou Catch andrelease, à pour but principal de relâcher systématiquement les poissons capturés, dans les meilleures conditions possible , en sachant que la taille importe peu.
Les pêcheurs qui pratiquent le plus le No-kill sont les pêcheurs à la mouche,les carpistes et les pêcheurs de carnassiers.

Le No-kill est un comportement destiné à marquer le grand public, à faire réagir, à engager le dialogue avec les autres pêcheurs, mais c’est surtout une prise de conscience, par le simple fait, de relâcher les poissons capturés, le pêcheur contribue au repeuplement des espèces en voie de disparition.

La pêche reste un plaisir, et pouvoir reprendre un poisson déjà capturé par un autre pêcheur, et un cadeau que vous lui faites.


Les carnassiers se font de plus en plus rares, en particulier le brochet et le black bass , les relâcher, nous permet de donner un maximum de chance à la survie des espèces de toutes sortes, de façon à préserver les pêches des générations futures.
Comme trop souvent, la France est en retard par rapport aux autres grands pays de pêche sur cette pratique, à nous de faire bouger les choses !

Attention, relâcher un poisson ne s’improvise pas, il faut y mettre l’art et la manière, et éviter de nombreuses erreurs, souvent mal connues.

Cette rubrique est une « boîte à outils » permettant aux adeptes voulant pratiquer ce mode de pêche, de relâcher le poisson dans les meilleures conditions possibles.

Nous aborderons dans un premier temps la connaissance des poissons en général ,
et la façon de les ramener en surface.

Nous ferons un tour d’horizon sur les gestes à faire et ne pas faire …le
décrochage …la manipulation.

Nous parlerons du matériel et de ses effets (positifs ou
négatifs),.



CONNAISSANCES DES POISSONS

Une connaissance basique sur les poissons que nous pêchons, nous permettra d’accroître
le taux de survie.


LA MANIÈRE DE RAMENER UN POISSON EN SURFACE

Tous les poissons ont une vessie natatoire, qui permet à chaque individu de réguler la quantité d’air nécessaire pour descendre en profondeur, et remonter à la surface.
Le poisson qui est ferré à une certaine profondeur, va subir des effets néfastes d’un trop rapide changement de pression. Dans le cas de la pêche à la verticale (pour exemple) , ramener trop brutalement un poisson pris en profondeur vers à la surface est à éviter, il faut dans la mesure du possible,essayer de marquer des paliers afin de réduire au maximum la surpression, qui entraîne une dilatation de la vessie natatoire.



L’ACTE DE PÈCHE


Une fois ferré, il est préconisé de ramener le poisson le plus rapidement possible, afin qu’il garde un maximum de force pour sa remise à l’eau.


LE MUCUS

Tous les poissons, sont recouvert d’un mucus. Cette substance visqueuse qui recouvre le corps du poisson, le protège de différents type de maladies.
Certain poissons ont des dents qui peuvent s’avérer coupantes, alors que d’autres poissons n’ont pas de dents, mais des lèvres charnues.




LES GESTES A FAIRE, ET NE PAS FAIRE


La prise des poissons

La meilleure façon de prendre un poisson, est de le prendre à la main, mais attention, pas n’importe comment.

MOUILLEZ VOUS LES MAINS, avant de saisir votre prise …..
« MUCUS »


Pour les brochets et les sandres, il est conseillé de passer deux  doigts , avec les phalanges légèrement repliées en forme de crochets,  dans  le V  qui est formé à la jointure des branchies, sans avoir à toucher celles-ci. Le  pouce , et les autres doigts sont à l’extérieur en appuie sur la joue du poisson. Méfiez vous tout de même des triples du leurre qui peuvent être également  à l'extérieur

Soulever doucement la prise, éviter de mettre vos doigts directement dans la gueule de ce genre de carnassier.


Méfiez vous des  petits sujets  de 500 g à 3 kg, qui sont plus vigoureux  et nerveux ,  que les gros poissons. Il faut vous en
       méfier, même lorsqu’ils ont l'air  fatigués ou épuisés


Les gros sujets, ne présentent pas cet inconvénient ,en raison de leur poids qui tire vers le bas , et oblige le poisson à rester immobile .











Pour tous les autres poissons sans dents, il suffit de saisir le poisson par la lèvre inférieure avec le pouce et l’index, et de tenir fermement.

L'autre main  libre, viendra se mettre sous le ventre du poisson pour  soulager celui ci  ,afin de ne pas  venir endommager les vertèbres si vous tenez le poisson en position horizontal













Pour le SILURE, munissez vous de gant.
Si la prise est grosse et volumineuse, il est conseillé de soutenir le poisson à l’horizontal, en
positionnant la main libre sous le ventre.









Dans tous les cas de figure, évitez de poser le poisson au sol, car en remuant, il perd son mucus. Le pire étant de laisser le poisson sur du sable, ou de le poser sur un rocher brûlant par le soleil.


Si vous en avez les moyens, posez le poisson sur un linge humide, ou tapis de réception, éventuellement, posez le dans l’herbe mouillée.


Poisson abîmé / blessé : « dans le doute abstient toi »

Il faut laisser une chance à un poisson abîmé ou blessé, nous n’avons pas, « pour la grande majorité d’entre nous », de connaissances suffisantes, pour diagnostiquer l’avenir de la prise.


Seule la nature décide

Quoiqu’il en soit il vaut mieux qu’il n’ai qu’une petite chance de survie plutôt qu’aucune. N’hésitez donc pas à relâcher les poissons quelque soit leur état.



LE MATÉRIEL , et ces effets


HAMEÇONS ou TRIPLES

Principale source de blessure sur le poisson, certaines précautions permettrons de limiter les dégâts. Préférez les hameçons simples ou double aux hameçons triple.
L’utilisation d’hameçons sans ardillons, permettra de décrocher beaucoup plus
rapidement et de moins blesser le poisson.



DÉCROCHAGE

Il existe une multitude de pince pour cet effet, privilégiez les pinces à longs becs pour les sandres et brochets.


ÉPUISETTE


Il existe désormais des épuisettes spécifiques « leurres » en caoutchouc qui éviteront les accrochages avec les mailles, n’hésitez pas à vous servir de cet outil.


LA PHOTO








Conseil simple, mais important : gardez votre appareil photo près de la main, apprenez à utiliser le retardateur, équipez vous éventuellement d’un support (type : Gorillapod de Joby) pour faire vos photos durant vos sorties « solo ».
Plus vous agirez vite, plus vous relâcherez le poisson rapidement, moins il subira de stress, donc augmentation de son taux de survie.

La RÉ OXYGÉNATION

Une fois le poisson décroché, et éventuellement la photo prise, l’ultime phase est la relâche du poisson. La encore, pour que cela se déroule dans de bonnes conditions voici quelques conseils :

Ne jetez pas le poisson à l’eau , N’IMPORTE COMMENT

Le poisson capturé vient de connaître un grand stress, il a également perdu beaucoup de force.

Il n’est plus capable de s’oxygéner seul correctement dans beaucoup de cas, il a donc besoin d’un petit coup de main.

Tenez le poisson délicatement immergé par la queue, en passant l’autre main sous le vente et faite lui faire un mouvement de va et vient permettant à l’eau de rentrer dans ses branchies, et donc de se s’oxygéner.











CONCLUSION


Un poisson de sport a trop de valeur pour n'être pêché qu'une seule fois.

Le poisson que vous remettez à l'eau est un cadeau que vous faites à un autre pêcheur, tout comme il s'agit peut-être d'un cadeau qu'un autre pêcheur vous a fait.
Revenir en haut Aller en bas
BenMaL
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6576
Age : 34

MessageSujet: Re: [TUTORIEL] LES BONS GESTES A CONNAITRE !    Sam 7 Mai 2016 - 8:29

Petit Up de ce sujet à lire et relire suite à l'ouverture.

Attention aux mâchoires des poissons notamment, la photo c'est secondaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
[TUTORIEL] LES BONS GESTES A CONNAITRE !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Protéger l’eau Les bons gestes pour protéger l’eau"
» Les bons gestes pour préserver nos rivières
» Les bons gestes du manié
» Les bons gestes
» Passage à vide...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum La Pêche des Carnassiers :: Pêche :: Vos Récits de Pêche-
Sauter vers: